REGLES ELEMENTAIRES

Une action solidaire soutenue par le club Zonta de Paris Etoile

Quelle chance : Tara Heuzé, jeune candidate pour la bourse Jane M. Klausman du District 29, soutenue par notre club, fut la lauréate 2016 du District 29.
Lors de sa remise de prix devant l’assemblée à la Conférence du District 29 en octobre 2017 à Dortmund, elle a présenté son association « Règles Elémentaires », en recevant des ovations de la salle.
Le Club Zonta Parie-Etoile a dès le début  été impressionné par l’idée de l’association fondée par Tara et a décidé d’aider à son rayonnement et d’être partenaire de ses collectes.
Qui est « Règles Elémentaires » ?
L’inspiration venait d’Angleterre où Tara faisait une partie de ses études.
Revenue à Paris, elle a constaté qu’aucune structure n’y existait pour faciliter l’accès des femmes SDF aux produits hygiéniques intimes. Pourtant, le nombre de femmes dans la rue et en grande précarité est en augmentation.
Les premières collectes ont été lancées à Sciences Po où Tara poursuivait ses études. Elle y trouvait un entourage réceptif et participant.
Un détail important : les garçons aussi se sont engagés en entreprenant leur premier achat de tampons à cette occasion…
Début 2016 « Règles Elémentaires » devint  association loi 1901 et l’équipe jeune et hautement diplômée s’engage dans un bénévolat avec leurs compétences et dynamisme. Une communication efficace est mise en place avec des réseaux sociaux, des interviews pour magazines ou télévision accompagne les actions.
Aujourd’hui, deux ans après sa création, « Règles Elémentaires » est devenue la référence en France en matière de collecte et distribution de produits d’hygiène intime. R.E. s’engagent également dans une démarche de sensibilisation auprès des publics pour briser le tabou des règles.
Pour mieux réussir ses missions, l’association construit des partenariats de distribution, entre autre avec la Croix-Rouge, Emmaüs, Samu-Social, Secours Catholique et pour les collectes avec plusieurs mairies de Paris, la ville de Lyon et le Zonta (!).
« Règles Elémentaires » a collecté plus de 100.000 produits à ce jour et le ZC Paris Etoile est fier de rappeler que la plus grande collecte ponctuelle fut celle organisée en commun avec le ZC Meaux dans deux supermarchés Leclerc à Meaux le 8 mars 2017, à l’initiative du ZC Paris Etoile.
Depuis quelques semaines, des boites de collecte conçues pour l’association R.E. (avec une participation financière du club parisien) sont déployées dans certaines mairies et ailleurs en France, donnant plus de visibilité  et d’efficacité aux collectes.
Une raison pour le franc succès de ces collectes : l’association se concentre sur des dons en nature et non en argent. A une époque où les gens se sentent en permanence sollicités pour des dons financiers, cet aspect de solidarité et de partage séduit.
Le problème d’accès aux produits hygiéniques est bien réel : souvent une femme SDF doit choisir entre la nourriture et sa dignité corporelle…
Quelle aberration que dans un centre d’accueil une femme peut facilement obtenir des préservatifs mais pas de tampons ou serviettes.
L’objectif de « Règles Elémentaires » est donc l’accès aux produits d’hygiène intime à toutes, partout et tout le temps.

Une initiative qui mérite bien le soutien du Zonta !!!!

 

 

 

 

Le Zonta club des Sables d’Olonne et des intervenants bénévoles réunis, samedi 10 mars 2018 pour prendre soin d’une cinquantaine de femmes en difficulté. | Laurence Savary

LES SABLES D’OLONNE

Du bien-être pour retrouver l’estime de soi

Le Zonta club des Sables d’Olonne et des intervenants bénévoles réunis, samedi 10 mars 2018 pour prendre soin d’une cinquantaine de femmes en difficulté. | Laurence Savary

Samedi 10 mars 2018, les femmes en difficulté avaient rendez-vous avec la coiffeuse, l’esthéticienne, le coach sportif. Une journée organisée par le Zonta club des Sables-d’Olonne pour leur apporter un peu de sérénité.

Une cinquantaine de femmes en difficulté ont répondu à l’invitation du Zonta club des Sables. « Nous organisons cette journée bien-être, comme l’an dernier, par l’intermédiaire du Centre communal d’action sociale, de l’Apsh, du Secours catholique, du Cada et de l’association Contact », explique Catherine Hegly Foucrier, présidente du Zonta Club des Sables d’Olonne..

Dans les boxes individuels, des coiffeurs, une esthéticienne, une masseuse, un coach sportif… « Les intervenants sont venus bénévolement pour apporter aux participantes, une sérénité, l’estime de soi, qu’elles se sentent exister à travers le regard des autres, c’est important. »